Spectacles

Cactus – La Réciproque

Cactus – La Réciproque

Depuis 2016, Marie-Laure Crochant, directrice artistique de La Réciproque développe un théâtre autour du témoignage et des écritures du réel. Après l’adaptation de Regarde les lumières mon amour (oeuvre d’Annie Ernaux sur l’univers du supermarché), elle nous frotte avec cactus à l’univers des abattoirs.

Cactus, c’est l’histoire d’une rencontre entre deux hommes : Martin l’universitaire et Stéphane le « tueur » en abattoir. Sur scène le cadre est minimal : un comédien, un percussionniste et un dialogue continu entre les deux personnages. Au rythme de la batterie, Jérémy Colas (interprète) puise dans son jeu les ressources physiques et émotionnelles pour nous faire découvrir ce monde indescriptible. Gestes, cadences, pénibilités, rituels, camaraderie, interrogations, usures, cauchemars, rêves confisqués. Nous sommes immergés avec puissance dans ce tumulte. Qui de la machine, de l’animal ou de l’homme sortira victorieux de ce corps à corps ? C’est ce que tentent de résoudre les deux personnages. Avec pour toile de fond le parcours de Stéphane Geffroy ouvrier d’abattoir pendant vingt-cinq ans, cactus fait entendre sans jugement ni caricature le portait d’un ouvrier en quête de sens. Un spectacle indispensable pour relayer haut et fort la voix de ceux et celles qui en sont privés.

 

Les à-côtés : lecture-musicale d’un texte extrait du Parlement des invisibles de Pierre Rosanvallon

 

Distribution

Mise en scène de Marie-Laure Crochant / D’après Á l’Abattoir de Stéphane Geffroy (Collection Raconter la vie ; éditions le Seuil) et librement adapté de 180 jours d’Isabelle Sorente (éditions JC Lattès) / Interprétation : Jérémy Colas et Matthieu Dehoux (batterie et percussions) / Création musicale et lumières : Matthieu Dehoux / Regard chorégraphique : Anne Reymann / Regard scénographique : Lise Mazeaud / Régie générale : Mathieu Dehoux / Administration / Production : Charles Éric Besnier [Bora Bora productions]

En images

Je réserve